ANNONCES PAROISSIALES DU 04 AU 18 FÉVRIER 2018

Lire ou télécharger la feuille de la quinzaine

EDITO (par Michael)

Cinquième et Sixième dimanches du temps ordinaire
Depuis plusieurs semaines les lectures de l’Évangile de Marc nous relatent le début de la vie publique de Jésus et le choix de ses premiers Apôtres. Les deux prochaines semaines nous en apprendrons davantage concernent sa mission.
5° dimanche du temps ordinaire
Dans le Livre de Job (7,1-4.6-7.), nous apprenons qu’il y a des difficultés à accomplir la mission que Dieu nous donne . Job a dit : «Vraiment, la vie de l’homme sur la terre est une corvée, il fait des journées de manœuvre.»
Dans la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens (9,16-19.22-23.), saint Paul nous dit : «Je me suis fait l’esclave de tous afin d’en gagner le plus grand nombre possible.». C’est-à-dire qu’il est envoyé par le Christ pour servir et que la mission n’est jamais facile.
Dans L’Évangile nous trouvons trois actions importantes de Jésus :
1) Il prêche la parole de Dieu.
2) Il guérit beaucoup des gens physiquement et spirituellement.
3) Il se rend dans un endroit désert pour prier.
De nos jours nous sommes toujours pressés. Nous courons ici et là avec un téléphone portable collé à l’oreille. Jésus devait être certainement pressé lui aussi. Tous les gens l’avaient suivi et beaucoup lui avaient fait des demandes de guérison. Mais il a toujours trouvé le temps pour prier.
6° dimanche du temps ordinaire
Le livre du Lévitique (13,1-2.44-46.), nous partage les lois de Moïse concernent les malades, particulièrement ceux qui ont eu des maladies infectieuses comme la lèpre. Moïse demande aux lépreux d’aller voir un prêtre et s’il leur en fait la demande, de trouver une habitation hors du camp à cause de leur maladie. Quand Jésus guérit le lépreux il l’envoie chez le prêtre comme ce que Moïse avait prescrit dans la loi. Mais Jésus lui demande de ne rien dire à personne, sauf au prêtre, afin que tous ne viennent pas l’interrompre dans sa mission de prêcher la parole de Dieu et l’empêcher de prendre du temps pour prier.
Le 14 février est le mercredi des Cendres, début de notre cheminement spirituel vers Pâques. Il est certainement important que nous travaillions pour le Christ comme Marthe, mais il est aussi important, que nous trouvions du temps pour écouter la parole de Dieu comme Marie Madeleine. Jésus lui même nous a montré que les temps de prière sont importants. Dans la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens (10,31-33.11,1.), Paul dit : «Imitez-moi, comme moi aussi j’imite le Christ.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *