ANNONCES PAROISSIALES DU 17 AU 25 DECEMBRE 2016

Télécharger ou lire la feuille d’annonces paroissiales de la semaine

EDITO (par Michael Wright)

Nous sommes les choisis de Dieu.
Quand Marie, notre Mère, a reçu son appel : devenir la mère de Jésus, elle n’a pas compris, parce qu’elle était vierge, mais elle a accepté sa mission sans réserve.
Ce dimanche la première lecture nous parle du Roi Acaz, un fils d’Abraham appelé par Dieu qui a refusé d’accepter sa mission. L’Évangile , Au contraire, parle d’un charpentier et fils d’Abraham (Saint Joseph) qui a accepté sa mission.
Le Roi d’Arum et le Roi d’Israël avaient proposé une alliance à Acaz, Roi de Juda contre les Assyriens qui assaillaient la région. Parce qu’Acaz avait peur des Assyriens, il a refusé de les aider. Pour cette raison, le Roi d’Arum et le Roi d’Israël avaient attaqué Jérusalem en Juda. Acaz arrêta la première agression, mais il eu peur des autres. Par la parole du prophète Isaïe, Dieu avait dit que les ennemis d’ Acaz ne gagneraient pas la guerre contre Jérusalem, si Acaz croyait en Dieu. Mais il fallait qu’Acaz demande un signe de Dieu pour vérifier que la parole d’Isaïe était vraiment la parole de Dieu. Malheureusement, Acaz avait une toute autre opinion : s’il demandait un signe, il fallait qu’il obéisse à Dieu et accepte sa mission. Pour cette raison, il avait répondu par ce passage du Deutéronome 6:16 « Vous ne tenterez point l’Éternel, votre Dieu, » En effet il avait rejeté la parole de Dieu. Mais Dieu avait prophétisé qu’il nous donnerait un signe pour que nous croyions en lui : « Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, qu’elle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu avec nous). »(Isaïe 7,16)
Dans l’Évangile – Joseph, un homme, apprit que sa fiancée Marie était déjà enceinte avant qu’il ne l’ait accueillie chez lui. Il décida de la renvoyer en secret pour la protéger et pour éviter que les gens pensent qu’elle était adultère. En songe, l’ange de Dieu lui dit que l’enfant que portait Marie avait été engendré par l’Esprit Saint. Il le cru et accepta sa mission sans réserve (Matthieu 1,18-24). « Marie enfantera un fils ;tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son
peuple de ses péchés. »
Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète Isaïe.
Par notre baptême nous sommes nous aussi les enfants d’Abraham, les choisis. Si nous sommes appelé par Dieu, ferons-nous comme Marie ou comme le charpentier, Joseph son mari, comme il est écrit dans l’Evangile

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *