ANNONCES PAROISSIALES DU 28 OCTOBRE AU 11 NOVEMBRE 2018

Lire ou télécharger la feuille d’annonces

EDITO (par le père Daniel)

TOUSSAINT

Célébrer les défunts, ceux qui nous ont quittés et nous précèdent, quel intérêt ?
Pourquoi porter notre attention sur eux ? Quel bien cela peut-il faire-il à Dieu, à nous ?
– Penser à ceux qui nous précèdent, c’est nous relier à l’humanité : nous sommes tous nés d’un père et d’une mère, d’une rencontre : prier pour nos ascendants nous met en relation intime avec la lignée humaine qui se prolonge avec nous. Nous devenons héritiers, et donc un peu plus responsables de nous-mêmes,
– Prier pour les saints, c’est remercier Dieu des grâces qu’il a faites à des hommes et des femmes de toute conditions et époques : riches ou pauvres, religieux ou laïcs, martyrs ou priants, en évoquant les grâces qu’ils ont reçues, nous découvrons que nous aussi sommes bénéficiaires aujourd’hui de nombreux dons de la part de Dieu,
– Prier pour les défunts, c’est se souvenir que l’histoire humaine a toujours été à la fois merveilleuse et atroce : de progrès immenses en génocides, elle est traversée de tout temps par l’action de Dieu mais aussi du malin. En prenant conscience de cela, nous devenons plus capables de nous appuyer sur le passé pour construire l’avenir,
– Visiter le cimetière où reposent nos anciens, faire mémoire des morts de la 1° guerre mondiale, c’est entrer dans le concret de personnes, de lieux : nous sommes de quelque part, avec des attaches humaines essentielles pour comprendre la culture d’aujourd’hui et de demain,
– Penser et prier pour les défunts, c’est encore reconnaître que sans Dieu et la foi, ce monde ne peut qu’aller vers le chaos, retrouver cette dimension essentielle de l’existence : l’ouverture à Dieu, à la prière, la demande d’aide…
Toussaint et le 2 novembre ne sont halloween, ne font pas de bruit, mais ce lien concret nous aide à devenir plus humains, plus nous-mêmes, reliés les uns aux autres dans la réalité de notre histoire. Et cela, c’est humain, donc chrétien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *